Quel site de rencontres SM et d’annonces BDSM choisir ?

site de rencontre coquine

Le BDSM est un acronyme regroupant différentes pratiques sexuelles : Bondage/Discipline, Domination/Soumission, Sadisme/Masochisme qui reposent toutes sur les notions d’humiliation, souffrance et contrainte. La rencontre établie entre les deux partenaires dans le cadre du BDSM est fondé sur le consentement de chacun dans le cadre d’une relation maître/esclave. Nous pouvons même parler de jeux de rôles, foncièrement conçus pour se procurer du plaisir. Qui des différentes pratiques BDSM ? Quels sites sont recommandés pour s’identifier à cette communauté ?

L’association de la souffrance au plaisir

Le BDSM existe depuis belle lurette et il a toujours été associé à la dichotomie souffrance/plaisir. On doit avouer que ce n’est pas une question d’expérience que l’on tend à faire, mais plutôt un besoin, dans la mesure où la jouissance est inhérente au bien-être des individus. Si jadis la tendance BDSM avait acquis une réputation sulfureuse, dans les œuvres du Marquis de Sade ou de Leopold Von Sacher-Masoch, aujourd’hui elle déploie ses règles scrupuleusement sur les réseaux sociaux et sur les sites web, pour répondre au besoin d’être rapprochées de personnes qui pourraient répondre à leurs attentes. Toutefois, la pratique est loin d’être un simple fantasme abhorré par certains à cause de son penchant pour la torture. C’est plutôt une autre manière de concevoir le plaisir. C’est un peu comme trouver son alter-égo. Tout se cristallise autour de la douleur recherchée avec bâillons, menottes, cagoules, pinces, fers… Et qui permet accroître la jouissance sexuelle. Scientifiquement parlant, la mise en scène simulée par les partenaires entre hommes soumis et femme dominatrice est un stimulateur d’hormones comme l’endorphine et l’adrénaline qui apporteront l’excitation espérée. Pour plus de détails, consultez www.annonce-bdsm.fr.

Pourquoi faire une rencontre soumise ?

Les adeptes des rencontres soumises sont des personnes qui cherchent un plaisir sexuel via une relation dominants/dominés. Que ce soit un homme ou une femme, celui qui joue le rôle d’un soumis doit agir conformément aux ordres de son partenaire de manière à lâcher prise et agir tel un esclave, répondant aux ordres de son maître. Ce type de jeu séduit les personnes qui sont passionnées de mise en scène et accessoires. Mais pour jouer le jeu comme il se doit et s’impliquer parfaitement dans son rôle, il faut se munir d’accessoires et se mettre dans la peau du personnage représenté. Vous pouvez acquérir tout ce qu’il vous faut sur les sites de sex-toys et si jamais il vous arrive de les trouver dans un grand magasin, n’hésitez pas à les acheter. Osez affronter les regards des autres, ce serait un premier pas pour tenter l’aventure sm. Généralement, outre la cravache, le bondage, les soumis optent pour un style vestimentaire bien particulier pendant la séance et ce dans le but d’aiguiser l’envie et décupler les sensations, par exemple, on doit privilégier la dentelle noire, le cuir, vinyle, latex… Attention, aucune faute de goût n’est autorisée ! Plus on est bien accoutré, plus l’épanouissement sera accru. Quant à l’attitude et aux comportements d’un sado maso ou un soumis, vous pouvez visionner des vidéos et communiquer avec des personnes qui ont vécu cette expérience.

Les principes du BDSM

Contrairement aux idées reçues, les BDSM impliquent des jeux de rôles de la part des partenaires qui pourraient simuler tantôt la domination tantôt la soumission, ce qui aiguise forcément le désir et par conséquent le plaisir. Les adeptes de ce fantasme sont prêts à multiplier les expériences qui tournent autour d’une douleur exquise afin accroître l’excitation et retrouver l’orgasme. Si pour certains le choix de trouver des personnes dominatrices peut se montrer nécessaire, c’est parce qu’ils éprouvent le besoin de se détendre et de s’abandonner à un autre qui leur infligera des pratiques masochistes. Néanmoins, tout le processus doit être fondé sur le consentement et une certaine confiance entre les deux partenaires dès le départ. Attention le fait de dire non dans une rencontre bdsm, ne signifie pas forcément qu’on doit arrêter. Avant d’entamer une séance, il faut prévoir un mot, qui, une fois proféré, permettra de mettre fin à cette rencontre.

Où faire les rencontres SM ?

Plusieurs sites dédiés aux adeptes de la pratique sado maso et du bondage, proposent des rencontres en lignes. Il suffit de choisir l’annonce sm qui correspond à ses fantasmes et à l’expérience souhaitée.  Mais pour avoir plus de choix, le mieux, est de privilégier les sites de rencontre BDSM. Il est par ailleurs bon à savoir qu’en parcourant le web, on se retrouvera face à une myriade d’annonces et de sites. Là, une vigilance est de mise pour éviter l’arnaque. Les sites fiables sont généralement très bien conçus et dotés d’un contenu décent et des descriptifs, bien précis avec des garants de sécurité. Fiez-vous aux sites qui vous offrent la possibilité de pratiquer cette passion en toute discrétion. Évitez les soirées au thème sado maso ainsi que les rencontres aux prix exorbitants. Pour autant, vous pourrez dominer et se faire dominer sans trop dépenser.

Plan du site